• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 octobre 2009

Archive pour le 26 octobre, 2009

Pourquoi le président du MSP Aboudjerra Soltani a quitté la Suisse dans la précipitation

Le président du MSP (ex-Hamas), Abdoudjerra Soltani a-t-il fuit la Suisse pour échapper à un mandat d’arrêt délivré par un juge de ce pays ? L’information, rapportée aujourd’hui par plusieurs titres de la presse nationale, a été démentie par la justice suisse. Dans une déclaration à TSA, une source du ministère suisse de la justice a dit ignorer l’existence d’une telle démarche de la part de la justice de son pays. Cette dernière, contrairement aux justices d’autres pays européens, ne possède pas de compétences pour juger des faits qui se sont déroulés à l’extérieur de la Suisse.

Or, la plainte contre l’ancien ministre d’Etat a été déposée le 12 octobre 2009 auprès du juge d’instruction du canton de Fribourg (Suisse) par l’organisation TRIAL (Track Impunity Always) pour des faits de torture qui se sont déroulés en Algérie. Cette association suisse contre l’impunité « a déposé une dénonciation pénale auprès du juge d’instruction du canton de Fribourg contre M. Bouguerra Soltani, pour actes de torture. La victime, Nouar Abdelmalek, s’est constituée partie civile le lendemain », explique TRIAL dans un document mis en ligne le 18 octobre sur son site Internet.

Mais cette plainte n’a donné lieu à aucun mandat d’arrêt contre Aboudjerra Soltani. Ce que confirme également l’avocat de Nouar Abdelmalek, joint au téléphone par TSA. « Il n’y a pas eu de mandat d’arrêt. L’idée de base était d’organiser une confrontation entre M. Soltani et mon client avec son accord », explique Me Damien Chervaz. Ce dernier reconnaît que le juge de Friboug n’a pas les compétences pour demander un mandat d’arrêt à l’encontre de l’ancien ministre algérien.

C’est la perspective d’une confrontation avec son accusateur qui a inquiété Aboudjerra Soltani. Le ministre avait alors préféré quitter la Suisse pour regagner Alger. Or, comme le reconnaît Me Damien Chervaz, en Suisse « on ne peut rien faire car la justice suisse n’a pas de compétences en la matière. On va à présent chercher qui est à l’origine de la fuite qui a permis à M. Soltani de quitter le territoire suisse ».

Dans ce contexte, dans une déclaration à TSA, Nouar Abdelmalek a indiqué que sa défense va travailler sur la délivrance d’un mandat d’arrêt international à l’encontre d’Aboudjerra Soltani. Il n’a pas exclu le dépôt d’une plainte en Algérie contre l’ancien ministre islamiste.

Le Blog-Notes d'Yves Baumul... |
RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sans violence et sans haine
| Changer Amiens
| Parti de Gauche. Commission...